Savez-vous comment calculer votre IMC ?

L’IMC est l’indicateur reconnu officiellement par l’OMS (l’organisation mondiale pour la santé) pour évaluer les risques liés au surpoids. IMC signifie Indice de Masse Corporel et il s’évalue en fonction de la taille et du poids de la personne. Initialement il ne fonctionnait que pour les adultes (de 18 à 65) mais aujourd’hui il existe des données pour l’intégralité de la population.

C’est également l’OMS qui a déterminé les intervalles constituant l’IMC, c’est-à-dire le résultat associé au chiffre que vous obtenez. Ces intervalles (maigreur, normal, surpoids et obésité) ont été créés en fonction du taux de mortalité et de l’espérance de vie observés pour chaque tranche de poids.

Aujourd’hui il est mis en évidence que ce calcul seul ne suffit pas à évaluer la santé et les risques d’une personne. Pour autant quand on annonce qu’un Français sur deux est en surpoids, c’est bien à partir de l’IMC que c’est calculé. Source : https://www.planetoscope.com/Sante-autre/2021-l-obesite-en-france.html

Comment calculer votre IMC gratuitement ?

Pour faire le calcul, on peut utiliser une application en ligne, une balance impédancemètre ou tout simplement une calculatrice (dont celle du Smartphone).

La formule mathématique est :
IMC = masse (en kg) / taille2 (en m)


Concrètement sur la calculatrice il faut taper :
kg ÷ (m x m) =

Pour une personne mesurant 1,70 m et pesant 60 kg
IMC = 60 ÷ (1,70 x 1,70)
IMC = 20,76

Quel est le poids idéal ?

Les intervalles et ce qui est la norme de santé sont édictés par l’OMS. Il est important de comprendre que le résultat évoque l’impact du poids sur la santé et donc les risques encourus d’accidents cardio-vasculaire plus importants, mais également de nombreux autres soucis, maladies et autres.

Le poids idéal, plus souvent nommé poids normal ou standard, est celui qui permet d’avoir au calcul de l’IMC un résultat entre 18,5 et 25.

Voici un tableau récapitulant les autres intervalles.

Indice de Masse Corporel (IMC)

Interprétation définie par l’OMS

Moins de 18,5

Maigreur

18,5 à 25

Corpulence Normale

25 à 30

Surpoids

30 à 35

Obésité modérée

35 à 40

Obésité sévère

Plus de 40

Obésité morbide

Quel est le bon IMC pour une femme ? Quel IMC pour un homme ?

C’est là l’une des faiblesses de l’IMC. Il ne s’agit que d’un indicateur et il n’est pas parfait. Il ne prend pas en compte le sexe et donc le poids normal est le même pour un homme ou une femme (il faut un IMC entre 18,5 et 25).

C’est d’ailleurs pourquoi l’IMC seul n’est pas suffisant pour un diagnostique complet. En effet une personne peut avoir un résultat supérieur à 25 et ne pas être obèse. C’est surtout le cas des sports et des culturistes qui ont une masse musculaire très importante.

Il faudrait donc intégrer sa morphologie, son âge, son sexe et son origine ethnique pour en savoir plus et avec précision. En attendant un outil de mesure plus adapté, il est possible de compléter le résultat obtenu avec la mesure de votre tour de taille.

Quel IMC pour un adolescent ?

Puisqu’il faut établir des données précises à partir d’un âge précis, les statistiques considèrent que l’IMC, telle que décrite ci-dessus, convient pour les personnes de plus de 18 ans. Avant cela, il faut utiliser une courbe de croissance qui prend en compte la taille, le poids, l’âge et le sexe.

Il s’agit des courbes de croissance présentes dans les carnets de santé.

Cependant cette courbe est établie à partir de statistiques et elle vient d’être totalement ajustée pour répondre à la morphologie des enfants français modernes. La nouvelle courbe de croissance est présente dans les carnets de santé depuis le printemps 2018.

Vous pouvez consulter les nouvelles courbes de croissance (et les imprimer) sur le site de l’Association Française de Pédiatrie Ambulatoire :

Quelle est l’importance de l’IMC pour les sportifs ?

Chez les sportifs, l’IMC perd rapidement de sa valeur.

L’IMC est calculé strictement avec la taille et la masse corporelle. La masse musculaire n’est absolument pas prise en compte, alors même qu’elle fait monter le poids total. Source : https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=10-choses-a-savoir-imc-p6

Pour les sportifs occasionnels, et même pour les sportifs qui nagent, courent ou font de l’exercice toutes les semaines par plaisir, l’IMC reste un indicateur valide, qui permet de mieux comprendre son corps et surtout de connaître l’existence ou non de risques pour sa santé. Mais pour les professionnels et les amateurs de culturisme, il ne sert à rien de calculer son IMC, ou pire, de s’en inquiéter.

L’imc et le by pass ou la sleeve

Le by-pass gastrique et la sleeve gastrectomie sont des opérations chirurgicales qui permettent d’agir directement contre l’obésité. Ce n’est pas l’IMC qui permet de décider d’une telle opération ou non. L’IMC que vous calculer depuis chez vous est un indicateur.

Si vous êtes dans une situation d’obésité, ce que vous disent en réalité les résultats c’est de prendre rendez-vous avec un médecin pour déterminer de la marche à suivre.

Ce n’est en quelque sorte que le tout premier calcul qui permet de savoir avec plus de certitude quel est votre état de santé.

L’IMC de la femme enceinte

Le calcul de l’IMC n’a aucune pertinence pendant la grossesse. Il ne s’agit pas d’un indicateur pertinent, y compris quand on cherche à perdre du poids après l’arrivée de bébé.

La prise de poids ne doit en principe pas dépasser 15 kg (plus ou moins, seul le médecin qui vous suit peut vous le dire avec précision). Elle dépend de la morphologie de chacune. De la même façon, la perte de poids ne sera pas immédiate après l’accouchement et elle doit également se faire dans le respect du corps de chacune.

pulvinar ipsum ut leo. Lorem quis, Praesent nec diam elementum dapibus Curabitur