​Naturhouse ou Weight Watchers ​, que choisir ?

Pour perdre des kilos de manière efficace et sans risquer la reprise, les programmes minceur ont d’excellents alliés. Plus doux et modérés que les régimes stricts, ils agissent comme des rééquilibrages alimentaires tout en étant particulièrement surveillés. C’est le cas des enseignes très connues Naturhouse et Weight Watchers. Ainsi, avant de se lancer avec l’une d’entre elles, voici ce qu’il faut savoir.

logo Natur House

Naturhouse, les avantages

Spécialisées dans la minceur, les multiples franchises Naturhouse promettent de vous faire perdre du poids. Avec leurs diététiciennes agréées, l’enseigne s’assure de vous redonner foi en une alimentation saine et équilibrée. Voici ce qu’il faut savoir avant de se lancer.

​Des franchises dans toute la France

Avec plus de 600 franchises réparties aux 4 coins de la France, Naturhouse reste le centre minceur le plus important de l’hexagone. Accessible au sein de la capitale, comme en province, il permet à toutes et à tous de trouver un centre proche de chez soi.

Une volonté : gagner du temps

En vous proposant de petits plats préparés disponibles directement en centre ou tout simplement en vous offrant les meilleurs conseils et compléments alimentaires, Naturhouse promet de vous aider à perdre du poids. Avec leur aide, vous pourrez amorcer un rééquilibrage alimentaire doux, surveillé par des spécialistes.

Un suivi important

Afin de vous donner envie d’atteindre vos objectifs, Naturhouse vous impose de multiples rendez-vous minceur. Le but étant de surveiller votre évolution en termes de perte de poids.

Dans un premier temps, ces réunions en tête à tête avec votre diététicienne auront lieu chaque semaine, puis tous les 15 jours une fois la phase de stabilisation enclenchée. Enfin, une fois votre objectif atteint, vous retrouverez cette dernière tous les mois.

Une enseigne qui met l’accent sur le naturel

Chez Naturhouse, tout est fait pour être le plus naturel possible. Ainsi, l’enseigne mise sur des produits frais, mais aussi et surtout sur des compléments alimentaires et produits beauté minceur issue des plantes ou de la nature.

Le point négatif

Le point négatif de l’enseigne se fait sentir au niveau des compléments alimentaires. En effet, chez Naturhouse, les rendez-vous ne sont pas payants. En revanche, les compléments conseillés par votre diététicienne à la fin de chacun d’entre eux le sont.

Le hic, c’est que les clients avouent s’en sortir avec un panier moyen de 30 à 40 euros chaque semaine, ce qui peut finalement revenir assez cher.


Naturhouse ou Weight Watchers, que choisir ?

Weight Watchers, les avantages

Leader sur le marché de la minceur, la méthode Weight Watchers fait, à ce jour, partie des plus connues et plébiscitées pour perdre du poids. Voici ce qu’il faut savoir à son propos avant de se lancer.

Une méthode innovante

On aime la méthode Weight Watchers pour son côté innovant. Disponible directement sur son téléphone portable grâce à l’application WW, Weight Watchers mise sur une accessibilité quasi totale. Grâce à cela, vous pouvez consulter à tout moment votre solde de points SmartPoints, ainsi que les recettes minceur adaptées à votre programme, discuter avec votre coach ou même via le forum.

Une bonne manière de rajeunir l’image de marque et de s’adresser aux jeunes générations qui souhaiteraient mincir efficacement.

Privilégier la cuisine maison

Étant donné qu’il n’est à aucun moment question de plats préparés, Weight Watchers privilégie la cuisine maison. Pour vous accompagner, vous pouvez retrouver toutes vos recettes en fonction de votre programme directement sur votre espace WW Liberty, via application ou sur votre ordinateur.

Pour cela, on rappelle que vous suivez un quota de points SmartPoints en fonction de vos objectifs. Vous pouvez ainsi continuer à manger à votre faim grâce aux nombreux aliments à zéro point prévu dans votre programme WW. De quoi allier plaisir et minceur et retrouver la santé.

Une perte de poids significative

​La plupart des gens qui ont suivi la méthode Weight Watchers s’avouent très contents de leur perte de poids. Grâce à cette formule douce qui allie plaisir et minceur, le corps ne se sent pas privé ou fatigué. Ce qui est une bonne manière de puiser dans les kilos sans ressentir les fringales.

Une formule connectée

Afin de séduire un maximum de monde, Weight Watchers a revu son image de marque afin de s’adresser à toutes et à tous et notamment les plus jeunes. L’application permet de toujours garder un œil sur son évolution et son quota de points.

Attention, l’accès à l’application est payant, comme nous le disons ci-dessous.

Le point négatif

Comme pour de nombreux autres programmes, les utilisateurs avouent trouver le programme un peu cher dans la mesure où il n’est pas question de repas livrés à domicile. On rappelle en effet que le prix se monte à 22,90 euros pour l’application et 49,90 euros pour l’application et les ateliers.

Lequel choisir ?

​Évidemment, le choix dépend de vos objectifs, mais également de votre budget. Si ce dernier n’est pas sensiblement important ici, les échanges avec des professionnels restent le cœur de ces deux programmes.

Ainsi, nous vous conseillons de vous orienter vers la méthode Naturhouse si vous ressentez le besoin de parler, en face à face, à une diététicienne et cela, à hauteur d’une fois par semaine. Il s’agit d’un excellent moyen pour garder son objectif en tête et le reprendre à la moindre difficulté et stagnation.

Toutefois, concernant Naturhouse, vérifiez avant de vous lancer s’il y a une franchise autour de chez vous. Vous pouvez consulter la localisation de ces derniers sur le site de l’enseigne.

Si à l’inverse vous souhaitez rester libre et avancer à votre rythme tout en restant accompagné(e), la méthode Weight Watchers est faite pour vous. Accessible à tout moment via votre smartphone, vous pouvez facilement garder un œil sur votre évolution. Et en cas de soucis, vous pouvez facilement envoyer un message à votre coach via l’application.

ut vulputate, mi, Praesent efficitur. nec ipsum neque. in commodo libero quis,