Arrêter de fumer sans grossir, est-ce vraiment possible ?

L’un des freins principaux des personnes qui souhaitent arrêter de fumer est la peur de grossir. En effet, l’idée d’arrêter la cigarette est souvent motivée par la volonté de prendre soin de soi. Mais la prise de poids est l’exact contraire puisque l’on se sent mal dans sa peau et gêné face à l’image que renvoie le miroir.

Pour autant, si l’on parle énormément de la prise de poids provoquée par l’arrêt de la cigarette, la situation est bien moins critique. En effet, seul un ancien fumeur sur trois prend du poids après sa dernière clope, alors que 16 % perdent du poids. Et la prise est relativement minime et limitée dans le temps.

Il est toutefois possible de mettre simplement et efficacement toutes les chances de son côté pour vraiment limiter les kilos en trop pendant le sevrage tabagique.

Pourquoi grossit-on quand on arrête de fumer ?

Fumer stimule le métabolisme, quand on arrête de fumer on retire cette stimulation. Du coup ce que l’on faisait en fumant (la vie quotidienne) réclame moins de calories. On commence donc à grossir.

Par ailleurs l’ancien fumeur retrouve petit à petit son odorat et son goût et ainsi l’appétit. Il développe surtout une attirance pour le sucre dans un premier temps, et il n’est pas aisé de résister.

Enfin la période de sevrage n’est pas facile, l’organisme est véritablement en manque et le besoin de compenser est très présent. Pour certains cela se fait en mangeant, ce qui entraîne inéluctablement une prise de poids.

Pourquoi dit-on que la cigarette fait maigrir ?

La nicotine augmente les dépenses énergétiques d’environ 6 % au repos et de 12 % pendant l’effort. On pourrait donc dire que fumer un paquet de cigarettes revient à nager 20 minutes. Sans rien changer à son alimentation ou à son rythme de vie, on élimine donc plus de calories.

Cependant ce n’est pas la seule action du tabac sur l’organisme. Il agit également comme un coupe-faim en stabilisant la glycémie (le taux de sucre dans le sang) et en limitant l’odorat et le goût. Et enfin, tant qu’on fume, on ne peut pas manger. Les fumeurs sont donc en général moins enclins au grignotage.

Ceci explique pourquoi la cigarette est souvent présentée comme une façon de maigrir.

Astuce : calculez votre IMC pour savoir où vous en êtes réellement en terme de poids, entre surpoids, maigreur et poids standard. En effet, les fumeurs sont souvent plus maigres que ce que leur morphologie nécessite.

Combien de temps grossit-on après l’arrêt du tabac ?

La prise de poids est, quand elle se produit, quasiment instantanée. On grossit pendant les deux voir éventuellement les trois premiers mois. Puis la prise de poids ralentit ou s’arrête. Cela signifie qu’au bout de trois mois il est possible d’éventuellement se mettre au régime si on le souhaite, avec le programme « Comme j’aime » ou tout autre régime de votre choix.

Comment arrêter de fumer sans prendre de poids ?

Pour que l’arrêt du tabac se réalise en douceur, il faut l’anticiper. Par ailleurs cette décision d’arrêter est également le bon moment pour se lancer dans d’autres changements d’habitudes.

Avant l’arrêt de la cigarette, faites le point sur votre alimentation et votre rythme de vie. Qu’est-ce qui mériterait d’être changé ? Puis progressivement, introduisez plus d’équilibre et plus d’activités physiques.

C’est alors le bon moment pour arrêter de fumer, ou presque. En effet, il ne faut pas se lancer dans ce projet alors que vous avez beaucoup de soucis à gérer ou que vous êtes dans une période de stress particulière. Attendez que ce soit derrière vous si possible.

Le jour J, séparez-vous des cigarettes, des cendriers et des paquets de bonbons et autres sucreries faciles à grignoter. Achetez des fruits à la place. Et lancez-vous dans un programme pour arrêter de fumer avec patch, gomme ou autre solution de soutien.

Pendant la période de sevrage, il ne faut pas chercher à se lancer dans un régime. Il faut juste faire au mieux, s’hydrater, manger équilibré sans sauter de repas, faire du sport et s’accorder le droit de ne pas être parfait.

Comment compenser la cigarette sans prendre de poids ?

L’absence de nicotine crée un manque que l’organisme cherche à compenser. C’est pourquoi on a envie de fumer ou par défaut de manger.

Est-ce plus facile avec un patch ?

Les patchs et les substituts de nicotine limitent la sensation de manque et donc permettent plus facilement de ne pas grignoter du tout. Il est également possible d’opter pendant un temps pour des chewing-gums sans sucre.

Ce n’est pas systématiquement plus facile, mais cela peut faire une vraie différence concernant la réussite de votre arrêt de la cigarette. Il ne faut donc pas se sentir gêner d’y avoir recours.

Est-il préférable d’arrêter naturellement ?

À chacun sa solution idéale. Certains vont préférer arrêter naturellement. Cela peut se faire du jour au lendemain ou de façon progressive (on passe d’un paquet par jour à 10 cigarettes, puis 5, puis 3 et finalement plus aucune).

En optant pour une solution naturelle, il faut tout de même réfléchir à l’avance à ce qui pourrait vous aider à tenir le coup : du chewing-gum sans sucre, des fruits secs, des bâtonnets de carotte, des pommes, un grand thermos de thé, etc.

Comment maigrir tout en arrêtant de fumer ?

Il est vrai que certaines personnes maigrissent en arrêtant de fumer sans se lancer dans un régime particulier.

Et d’ailleurs durant les trois premiers mois il est préférable de ne pas se lancer dans un régime restrictif. Le sevrage en lui-même est suffisamment délicat à gérer pour ne pas en plus vous ajouter un régime. Par contre vous pouvez tout à fait décider de profiter de l’arrêt du tabac pour faire plus de sport. L’activité physique vous aidera à réguler votre stress et votre poids.

); ut felis lectus venenatis dictum facilisis Donec tristique porta. ut sed