Bien utiliser un vélo d’appartement pour maigrir

Pour maigrir, il faut faire du sport, mais tous les sports n’entraînent pas les mêmes effets. Ainsi le vélo fait partie des 7 sports les plus brûleurs de calories et est relativement accessible. Il est en effet possible de trouver un vélo d’occasion facilement pour sortir faire le tour de votre quartier ou alors il est possible d’acheter un vélo d’appartement pour moins de 100 € (les premiers prix).

Mais le vélo ne fait pas tout, encore faut-il le considérer comme un appareil de sport et non simplement comme un moyen de se déplacer. Voici donc des conseils pour perdre du poids avec un vélo d’appartement.

Que choisir : vélo d’appartement ou vélo elliptique pour maigrir ?

Les deux appareils proposent un travail physique relativement complet et stimulent la cardio.

Mais le mouvement ne fait pas travailler les mêmes muscles. Le vélo d’appartement sollicite les jambes, le haut des bras et les abdominaux. Il est très intéressant pour le travail des abdominaux profonds et donc la perte de graisse au niveau du ventre. À ses trois zones du corps, le vélo elliptique ajoute les muscles du dos.

L’un n’est pas mieux que l’autre, le choix doit se faire en fonction de vos besoins et éventuellement suite à une discussion avec votre médecin si vous avez des soucis de santé.

Comment maigrir avec un vélo d’appartement ?

Le vélo en lui-même ne fera rien : tous les effets ne seront dus qu’à vos propres efforts. Pour cela il faut associer régularité dans la pratique à une alimentation équilibrée et saine. Un régime n’est en effet pas toujours nécessaire pour perdre quelques kilos surtout si vous ne pratiquiez jamais aucun exercice sportif avant. Mais le vélo ne pourra rien faire si vous continuez à mal-manger au quotidien.

Combien de minutes de vélo d’appartement faire pour maigrir ?

De façon un peu rapide, retenez qu’il faut prévoir 3 séances d’environ 60 minutes par semaine, dont 10 minutes d’échauffement environ.

Comment bien faire du vélo d’appartement pour maigrir ?

Voici un programme simple à répartir sur la semaine pour une perte de poids optimale :

  • une session de 45 minutes à jeun ;
  • une session de 1 h 30 avec une allure constante ;
  • une session de 45 minutes avec des accélérations.

La session avec des accélérations est très importante, car elle permet d’augmenter l’intensité de l’effort. Son organisation est des plus simple.

Commencez par 25 minutes à un rythme normal. Puis pendant 15 minutes, alternez une minute très rapide et 30 secondes de récupération. Recommencez 10 fois cet enchaînement. Plus les minutes vont passer plus il sera difficile de retrouver votre souffle pendant les 30 secondes, c’est normal. Ne vous fiez pas à votre souffle pour recommencer l’accélération, mais bien au chrono.

Enfin, terminez avec 5 minutes de retour au calme, c’est-à-dire en pédalant à votre rythme.

Les jours sans vélo, prévoyez des étirements, un peu de musculation ou même simplement du yoga.

À quel rythme faire du sport sur son vélo ?

Quand on conseille de faire du vélo trois fois par semaine, il est important de comprendre que les temps de pause sont aussi nécessaires que les séances sportives. Ainsi il est préférable de faire un jour de vélo, un jour de récupération, plutôt que trois jours de vélo à la suite et trois jours de récupération.

Y a-t-il un âge limite pour faire du vélo d’appartement ?

Il n’y a pas d’âge pour se mettre au sport, car c’est non seulement bon pour votre corps et votre ligne, mais également pour votre moral et votre rythme cardiaque.

Cependant si vous n’avez pratiqué aucune activité physique depuis plusieurs années et que vous avez plus de 50 ans, il est préférable de prendre rendez-vous avec un médecin et éventuellement de faire un bilan cardiaque pour s’assurer que tout va bien.

Que boire en faisant du vélo d’appartement ?

On considère que pendant 1 h de vélo, heure pendant laquelle vous transpirez, il faut boire 1l d’eau. La transpiration est importante, car quand on fait du vélo tranquillement, pour aller chercher les enfants à l’école par exemple, on ne transpire pas forcément et on n’a donc pas besoin de boire autant.

Privilégiez de l’eau à température ambiante. Et assurez-vous d’avoir toujours votre bouteille d’eau pleine avec vous avant de débuter votre séance.

C’est après l’effort que plusieurs choix s’offrent à vous, pour booster les effets de l’activité physique. Ainsi vous pouvez opter pour un thé vert ou une tisane amincissante, ni trop chaud ni trop froid. En effet, si la boisson est seulement un peu plus chaude que la température corporelle, elle est plus facile à assimiler et elle hydrate mieux.

); venenatis, luctus elit. lectus quis, consectetur ut tempus odio