Comment soigner les troubles du comportement alimentaire ?

On nomme troubles du comportement alimentaire ou TCA, deux troubles bien précis : l’anorexie mentale et la boulimie. Cependant les vomissements provoqués et les compulsions alimentaires sont également des TCA. Seule l’obésité n’est pas à proprement parler un TCA, mais peut en être une conséquence.

Quels sont les troubles du comportement alimentaire ?

Est un trouble du comportement alimentaire, un mal-être lié à un comportement ne correspondant pas à la norme sociale dans la façon de manger, dans le rapport à la nourriture.

Ainsi une personne qui mange beaucoup, qui grossit, mais qui est bien dans sa peau, ne souffre pas de trouble du comportement alimentaire.

L’anorexie mentale et la boulimie sont des affections chroniques qui demandent beaucoup de patience et un bon accompagnement du patient pour en venir à bout.

Les populations à risque sont les adolescentes, les jeunes femmes, les mannequins, les sportifs de compétition et les malades ayant un régime alimentaire strict.

L’anorexie mentale

L’anorexie mentale consiste en un refus de s’alimenter et une perte de poids intentionnelle. Cela concerne à 90 % les filles/femmes. C’est une maladie rare qui touche moins de 1,5 % des femmes et moins de 0,3 % des hommes.

L’anorexie mentale ne doit pas être confondue avec l’anorexie simple qui est la baisse de l’envie de manger pour des raisons extérieures, par exemple pendant un traitement médical lourd. En effet, à la fin du traitement la personne retrouve son envie de manger.

La boulimie

La boulimie est souvent présentée comme l’opposé de l’anorexie mentale, mais c’est plus complexe. En effet une personne anorexique peut avoir des comportements boulimiques.

La boulimie consiste à ingurgiter de très grandes quantités de nourritures et à éliminer cette nourriture (en vomissant principalement).

C’est également un trouble rare qui touche avant tous les adolescentes, mais en général plus tard, vers 19-20 ans (alors que l’anorexie a un pic de fréquence statistique vers 13-14 ans).

Comment détecter un trouble du comportement alimentaire ?

Pour détecter l’anorexie, il faut prêter attention à trois signes :

  • restriction alimentaire (la personne mange moins et refuse catégoriquement certains aliments) ;
  • amaigrissement ;
  • aménorrhée (arrêt des règles).

Pour les jeunes hommes ou pour les jeunes filles qui n’ont pas encore eu leur première règle, il faut observer la courbe de poids. Une perte de poids rapide qui provoque une cassure sur la courbe de poids est un signe très fort.

Ces trois signes peuvent être accompagnés de signes complémentaires : dépression, désintérêt de tout, volonté de diriger tout ce qui se passe en cuisine, insomnie, perte de cheveux, frilosité, etc.

Détecter la boulimie peut être plus délicat. Voici quelques signes, mais qui ne sont pas toujours présents en même temps :

  • grande et rapide fluctuation du poids ;
  • alternance de périodes de diète et de périodes de grande consommation de produits sucrés ou gras ;
  • présence de renflements sous les joues (comme un écureuil qui aurait une noix de chaque côté de la joue), provoqués par le gonflement des glandes parotides irritées par les vomissements fréquents ;
  • éraflures sur le dos de la main (les dents laissent des traces lorsque la personne provoque le vomissement) ;
  • passage systématique et rapide à la salle de bain ou aux toilettes à l’issue des repas (pour se purger).

D’autres signes peuvent vous alerter : dépression, obsession pour la nourriture, alternance de période de jeûne / de sport / de suralimentation, etc.

Un dentiste peut également remarquer quelque chose, car l’acidité provoquée par les vomissements attaque les dents.

Face à un trouble du comportement alimentaire, qui consulter ?

Pour un enfant ou un adolescent, il faut prendre rendez-vous avec un pédopsychiatre ou un pédiatre. Pour un adulte, il faut consulter un médecin généraliste, un psychiatre ou un médecin spécialisé dans les TCA.

Ce premier médecin va agir comme un coordinateur du traitement à mettre en place et pendant lequel différents spécialistes seront sollicités.

Bon à savoir, l’hospitalisation est rare et autant que possible elle est évitée.

Comment guérir d'un trouble du comportement alimentaire ?

On ne guérit pas tout seul d’un trouble du comportement alimentaire, d’autant plus que la personne malade va dans un premier temps refuser et/ou avoir peur de se faire traiter.

Il est donc impératif de passer par un médecin. Des centres spécialisés existent dans différentes régions. Pour vous faire accompagner dans vos démarches, consultez le site de la Fédération Française Anorexie Boulimie.

Combien de temps peuvent durer les troubles du comportement alimentaire ?

Il est important de consulter le plus tôt possible, car cela permet de s’en sortir plus rapidement et un peu plus facilement (notion toute relative et qui ne séduira en rien l’anorexique ou le boulimique).

La rechute est malheureusement très fréquente, et dans une étude du CHU de Dijon, il a été constaté que 47 % des patients faisaient au moins une rechute et même qu’il y avait en moyenne 2,7 rechutes par malade.

Pour autant il est tout à fait possible de guérir des TCA, au bout de quelques mois ou de quelques années. En moyenne il faut prévoir 5 ans.

ut adipiscing Donec efficitur. Curabitur commodo eget libero